Les islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont diffusé une vidéo de propagande dans laquelle apparaît Donald Trump. Une vidéo de 51 minutes, destinée à recruter de nouveaux combattants. Les images montrent le milliardaire américain demandant l'interdiction aux musulmans d'entrer aux États-Unis. Un discours qu'il avait prononcé le 7 décembre après la tuerie de San Bernardino, où un couple musulman avait tué 14 personnes. Des propos qui avaient choqué ses adversaires. Hilary Clinton n'a pas hésité à dire que Donald Trump "est en train de devenir le meilleur recruteur" des djihadistes. Les shebab contrôlent encore de larges zones rurales en Somalie, et commettent parfois des attentats dans la capitale Mogadiscio, ou dans les pays voisins. En 2015, au Kenya, une attaque dans une université avait fait 148 morts.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés