La SNCF a été condamnée lundi pour discrimination envers plusieurs centaines de Chibanis marocains, embauchés au début des années 1970 et quasiment tous à la retraite. Les ex-salariés de l'entreprise ont savouré cette "petite victoire", même si la SNCF se réserve encore le droit de faire appel.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés