Interpellé mercredi dernier à son domicile, Dieudonné sera jugé en correctionnelle pour "apologie du terrorisme", pour avoir déclaré sur Facebook qu'il se sentait?"Charlie Coulibaly". Emmanuel Pierrat, avocat au barreau de Paris, regrette qu'une "procédure d'urgence ait été lancée" au lieu de le juger plus tard.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés