Vidéo associée: 

Publié le 10/01/2018

Deuxième journée de pillages au Venezuela

Corps: 

Ciudad Guayana au Venezuela a connu une deuxième journée de pillages ce mardi. Au moins cinq magasins de nourriture ont été dévalisés pendant la nuit. Des Vénézuéliens en colère ont aussi bloqué des axes routiers pour réclamer notamment des médicaments contre la malaria et de la nourriture.

Des scènes similaires se multiplient dans le pays, particulièrement depuis les fêtes de fin d'année.

"J'étais en voyage, je suis rentré ce matin. Ce qu'on a vu en arrivant, c'est qu'ils avaient tout pris", raconte un commerçant.

20 personnes ont été arrêtées. Cette vague de pillages effraye la population, d'autant que des maisons sont aussi parfois cambriolées.

"Ils ont vole toutes nos affaires personnelles. Ils nous ont laissé presque tous nus. Ils ont pris les climatiseurs, les frigos, jusqu'aux paniers de linge sale, ils les ont emportés", raconte un habitant de Ciudad Guayana.

Le Venezuela souffre d'une inflation galopante - autour de 2000 % - et de graves pénuries d'aliments et de médicaments.

En fin de semaine dernière, le gouvernement vénézuélien avait ordonné aux chaînes de supermarchés privées de baisser leur prix.

À Caracas, la police est parfois déployée pour contrôler les longues files d'attente.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet