Publicité

Contenus sponsorisés

Le 13 novembre dernier, quinze personnes perdaient la vie sous les balles des terroristes au Carillon. Ce mercredi, le café relève son rideau de fer, deux mois après les attentats de Paris. Dans le quartier, les habitants considèrent que sa réouverture "prouve que le quartier vit quand même malgré ces attaques". Le Carillon est le troisième café à rouvrir, après la Bonne Bière et le Comptoir Voltaire. Le Petit Cambodge, également touché par les attaques, devrait lui rouvrir à la fin du mois.

Publicité