Soupçonné d'avoir participé au repérage des attentats du 13 novembre dernier, Ahmed Dahmani était pourtant il y a peu un espoir de la boxe belge. Passionné du noble art et s'entraînant tous les jours, le jeune homme avait vu sa licence suspendue après avoir consommé du cannabis. Son ex-entraîneur Tom Flachet, raconte comment Dahmani a commencé à se radicaliser.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés