Un stage de déradicalisation a été organisé récemment dans un collège de Nice par des acteurs locaux et des associations. Dans l'établissement, plusieurs cas ont alerté la direction. Certains élèves refusaient obstinément de travailler en binôme avec des filles ou encore de se rendre à la piscine en même temps. Des cas encore rares mais qui se multiplient au fil des années. Seule solution pour la principale du collège: prendre contact avec les familles. Et leur rappeler que les activités, mixtes, sont obligatoires. Le stage de déradicalisation a permis d'apporter des réponses pédagogiques appropriées pour les jeunes mais aussi pour le corps enseignant.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés