Comme chaque année, des membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont manifesté samedi dans les rues de Strasbourg pour exiger la libération de leur chef historique Abdullah Öcalan, emprisonné en Turquie depuis février 1999. Selon les organisateurs, ils étaient entre 13.000 et 15.000.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés