Publicité

Contenus sponsorisés

Les enveloppes ont été adressées la semaine dernière à Michael Bloomberg et à un lobby pour le contrôle des armes dans le pays, une cause qu’il soutient activement. Elles contenaient de possibles traces de ricine, une substance mortelle et des menaces anonymes.

Publicité