Cet atelier un peu particulier a vu le jour il y a six à grâce à un professeur des écoles : un cours d'échec pour des élèves du primaire. À l'époque ils étaient une poignée, aujourd'hui ils sont 80. En compétition ou à l'entrainement, ce jeu permet d'accepter la discipline et de travailler la concentration.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés