Manuel Valls a répondu lundi soir à l'opposition, qui lui reproche d'avoir utilisé samedi un Falcon de la République pour aller assister à Berlin à la finale de la Ligue des champions. Le Premier ministre a déclaré lors d'une réception de sportifs et d'entreprises à Matignon que la France "doit continuer d'être un grand pays grâce au sport (...) Vous avez vu que j'y ai participé avec entrain. Parfois, on me le reproche. Mais enfin, qu'un Premier ministre s'intéresse au sport, que ça soit à Berlin ou à Paris, c'est la preuve d'une passion (...) Parfois en France, être passionné, ça gêne. La passion, c'est un élément qui déclenche du mouvement, de l'envie." Plus tôt dans la journée, François Hollande a justifié le voyage à 14.000 euros environ de son Premier ministre par le fait qu'en marge de cette rencontre footballistique, Manuel Valls s'est entretenu avec le président de l'UEFA, Michel Platini.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés