Pour notre GG, Mohammed Chirani, ces scènes lui rappellent la décennie noire qu'il a vécu en Algérie. Il lance ainsi un "appel à la composante musulmane', afin que celle-ci ne reste plus silencieuse.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés