Le contraste est saisissant entre les images de vendredi, où l'on voit Sepp Blatter apparait triomphant après sa réélection à la tête de la Fifa malgré un nouveau scandale de corruption et celles de mardi où l'homme, sentant le couperet se rapprocher, prend les devants et annonce sa démission. Retour sur une semaine de rebondissements.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité