Vidéo associée: 

Publié le 13/06/2014

Déjà des manifestations et de la violence en marge de la Coupe du Monde au Brésil

Corps: 

Au moins cinq personnes ont été blessées dans des heurts avec la police à São Paulo au Brésil, à quelques heures du match d'ouverture de la Coupe du Monde de football, Brésil-Croatie.

C'est en chantant 'La coupe du Monde n'aura pas lieu' que quelques dizaines de jeunes manifestants se sont rassemblés en début d'après-midi à une dizaine de kilomètres de l'Arena Corinthians, où se déroulent ce soir la rencontre et la cérémonie d'ouverture de la Compétition, célébrée par la présidente brésilienne Dilma Roussef.

Le groupe a été rapidement dispersé par les policiers anti-émeute avec des gaz lacrymogènes, des grenades assourdissantes et des tirs de balles en caoutchouc. D'autres affrontements violents ont ensuite éclaté près des bureaux de la compagnie du métro de São Paulo entre un petit groupe de manifestants et la police.

Les protestataires, pour beaucoup habillés de noir et masqués, ont ensuite tenté d'ériger des barricades avec des poubelles incendiées et des panneaux de signalisation.

A Rio de Janeiro une autre manifestation, pacifique celle-ci, a eu lieu. Une autre marche était prévue dans l'après-midi sur la plage de Copacabana.

Des appels à manifester dans neuf des douze villes hôtes du Mondial circulaient jeudi sur les réseaux sociaux.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet