Ce vendredi 1er mai, marquait la fête du travail. A Paris, Lille ou encore Marseille... Au total, 110.000 personnes ont défilé dans les rues partout en France, selon la CGT. Mais cette année, la mobilisation contre les politiques d'austérité du gouvernement et en Europe a entrainé des divisions parmi les syndicats. La CFDT et Force ouvrière ont préféré faire bande à part.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés