Le débris retrouvé à la Réunion est désormais entre les mains de la Direction générale de l'Armement (DGA) à Toulouse. Le laboratoire procèdera mercredi à une expertise du flaperon, pour déterminer s'il appartient bien au Boeing 777 du vol MH370. Des analyses plus poussées pourront apporter un éclairage sur les circonstances du drame.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés