En France comme aux États-Unis, le thème du climat est quasi absent des campagnes électorales, lorsqu'il n'est pas sérieusement écorné. Les thèses climato-sceptiques refont surface, tant chez Donald Trump que chez Nicolas Sarkozy. Faut-il s'en inquiéter ? Est-ce une posture ? La COP22 de Marrakech sera-t-elle la COP de l'action ?

Publicité

Contenus sponsorisés