David Koubbi, l'avocat de Jérôme Kerviel, a commenté la décision de justice des Prud'hommes ce mardi qui a condamné la Société Générale à verser à l'ancien trader 455.000 euros pour licenciement "sans cause réelle et sérieuse". "C'est la première fois qu'une juridiction française reconnait que Société Générale avait connaissance des opérations de Jérôme Kerviel. C'est un tournant", a déclaré David Koubbi.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés