Vidéo associée: 

Publié le 29/03/2018

Dans un an, le Brexit : mode d'emploi

Corps: 

Dans un an jour pour jour, le Royaume-Uni quittera officiellement l'Union européenne. Un saut dans l'inconnu qui sera amorti par l'accord de transition conclu entre les dirigeants européens la semaine dernière : une période de 21 mois pendant desquels le statu-quo sera de vigueur.

Cet accord de transition, voulu et obtenu par le gouvernement britannique, définit notamment le statut des citoyens européens au Royaume-Uni et la politique de pêche après le Brexit. Mais il ne définit pas, par exemple, les modalités de la frontière nord-irlandaise, seule barrière terrestre entre l'UE et le Royaume-Uni.

Cette question et toutes les autres doivent être tranchées avant le 31 octobre prochain, date à laquelle le Traité de retrait doit être signé par les deux parties.

Ce Traité devra ensuite être signé par les 27 pays membres et soumis au Parlement britannique avant le 29 mars 2019 , le "Brexit Day" , qui marquera le divorce officiel début de la période de transition.

La période de statu-quo se terminera le 31 Décembre 2020. C'est seulement à cette date que le Royaume-Uni et l'UE ouvriront une nouvelle page de leurs relations économiques et politiques.

En 2016, lors du référendum britannique, 17,4 millions de personnes ont choisi de quitter l'Union européenne et un peu plus de 16 millions de citoyens ont voté pour rester. Deux années plus tard, le pays est toujours coupé en deux sur la question.

L'organisme pro-européen " Best for Britain " a lancé ce mercredi une campagne d'affichage dans tout le pays pour réclamer qu'un deuxième référendum soit organisé un an après le Brexit.

Mais Theresa May l'a répété à maintes reprises : son gouvernement s'en tiendrait au résultat du seul référendum organisé sur la sortie de l'Union. Elle s'accorde avec Big Ben, dressé pour le rappeler :le Brexit n'est plus qu'une histoire de temps.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet