Vidéo associée: 

Publié le 20/02/2016

Dans l’enfer du bidonville de Grande-Synthe, camp de la honte

Corps: 

Suite à la décision de la préfecture du Pas-de-Calais, environ 1.000 personnes devraient quitter une partie de la jungle de Calais d'ici mardi, tant les conditions de vie sont indignes. La situation semble pourtant bien pire à Grande-Synthe, près de Dunkerque. Une de nos équipes a pu passer 48h sur place : une immersion édifiante dans l'enfer de ces réfugiés.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet