En Syrie, 800 casques blancs et leur familles ont été évacuées du sud-ouest du pays par Israël face à l'avancée des forces loyalistes.

Sur Twitter, les forces de défense de l'état hébreux confirment le déplacement de civils et parlent d'un geste humanitaire exceptionnel , tout en réaffirmant la ligne officielle de non-ingérence dans le conflit syrien.

Les casques blancs, des secouristes neutres dans la guerre qui déchire le pays depuis 7 ans, étaient encerclés entre le Golan syrien occupée par Israël et les régions de Quneitra et Deraa, à 90% reprises aux rebelles par les forces de Bachar-Al-Assad et son allié russe.

Après un passage par Israël, ils devraient être hébergés en Jordanie. La Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Canada, partenaires de cette opération humanitaire se sont engagés à les accueillir.

En parallèle à cette évacuation, selon l'observatoire syrien des droits de l'homme au moins 2800 combattants rebelles et leurs familles ont quitté la région d'Al Quneitra en bus pour la province d'Idlib dans le nord du pays, l'un des derniers bastions des insurgés. Ce transfert sans entraves est le fruit d'un accord de capitulation des rebelles acculés avec le commandement militaire russe.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés