Partout dans le monde, des hommages aux victimes des attentats de Paris se poursuivent. Amérique, Asie, Australie, Afrique, sur tous les continents, des milliers de personnes continuent de se recueillir, tandis que les bâtiments officiels affichent les couleurs de la France. Comme ici, au Chili, dans la capitale Santiago, où le palais présidentiel est illuminé en bleu, blanc, rouge. Au Pérou, ce sont des pancartes de soutien et des bougies qu'ont apporté les résidents de Lima, devant l'ambassade française. Au Brésil, plusieurs centaines de personnes se sont réunies à Rio, entonnant quelques airs populaires français, hommage à tous ceux qui ont trouvé la mort vendredi soir à Paris. Une cérémonie était aussi organisée dans la capitale vénézuélienne pour rendre hommage aux victimes. En Corée du Sud, de nombreuses personnes se sont rendues devant l'ambassade française pour exprimer leur douleur et leur solidarité envers les victimes. Ici, en Californie, on pleure tout particulièrement la mort de Nohemi, une étudiante américaine de 23 ans venue en France dans le cadre d'un échange scolaire et tuée dans les attentats. Silence et recueillement également en Australie, autour de l'ambassade de France à Canberra. Même les pyramides égyptiennes ont revêtu les couleurs de la France. Partout, c'est le même message : l'unité contre le terrorisme, la solidarité envers la France mais surtout le chagrin face à la mort d'au moins 129 innocents.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés