Vidéo associée: 

Publié le 28/06/2017

Cyberattaque : retour progressif à la normale

Corps: 

Vingt-quatre heures après le lancement d'une nouvelle cyberattaque internationale, des centaines d'entreprises restaient paralysées mercredi à la mi-journée. Au Danemark, Moller-Maersk, le géant du transport maritime a déclaré ne plus être en mesure de traiter de nouvelles commandes.

Vincent Clerc, directeur commercial Moller Maersk : 'Suite à la déconnexion des systèmes, les ports sont dans l'impossibilité de dire aux terminaux quel conteneur doit être chargé ou déchargé des bateaux. L'impact est sérieux et nous travaillons dur pour en réduire les conséquences le plus vite possible.'

Une nouvelle cyberattaque mondiale frappe de grandes entreprises, notamment en France https://t.co/AYW5fWhMh3- Le HuffPost (@LeHuffPost) 27 juin 2017

En Belgique, le groupe mondial de livraison TNT a également été impacté. A Liège, son centre de tri est resté bloqué. Au total, quelque 100 000 colis n'ont pas pu être livrés.

Hassan Lyazghi, syndicaliste, TNT Belgique : 'J'espère que la situation va se résoudre au plus vite mais elle est dramatique. C'est quelque chose de grande ampleur. C'est pas seulement à Liège, c'est dans tout le réseau TNT en Europe qui est touché'.

#Rançongiciel : nos conseils pour minimiser les risques de #cyberattaque https://t.co/IILgJv54FF #ransomware #Petya pic.twitter.com/DJjh9SqIhr- Ministères de Bercy (@_Bercy_) 28 juin 2017

En Ukraine, où la cyberattaque a commencé, les autorités assurent avoir repris le contrôle de la situation. Mercredi matin de nombreuses banques restaient encore inaccessibles.

Avec Agences

Partager cette vidéo :

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité