Si sa création est entérinée par les Etats membres de l'UE, une nouvelle agence remplacera l'agence actuelle, Frontex, et disposera de prérogatives élargies, parmi lesquelles l'entretien d'une force de réaction rapidement mobilisable, composée de
1.500 hommes. Son budget annuel, fixé à 114 millions d'eurospour 2015, augmentera jusqu'à atteindre 322 millions d'euros à l'horizon 2020.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés