C'est le défi auquel l'Europe n'arrive pas à répondre. La crise migratoire teste comme jamais auparavant la solidarité entre les états, et provoque l'avènement de partis hostiles à l'immigration. C'est le cas en Italie où le nouveau ministre de l'Intérieur, Matteo Salvini promet des mesures d'expulsion sans précédent alors que les ministres de l'Intérieur de l'Union Européenne se retrouvent ce mardi pour discuter de la réforme du système européen de l'asile.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés