Lundi soir, à la tombée de la nuit, une petite centaine de producteurs laitiers s'est installée devant l'entrée de cette usine Lactalis du Maine-et-Loire. Des agriculteurs determinés à poursuivre le blocage si les négociations n'avancent pas. Une quinzaine d'autres rassemblements similaires ont eu lieu. Certains ont préféré interpeller directement les consommateurs. Avec l'accord du supermarché, ils ont enlevé des rayons les produtis transformés par Lactalis. Une opération de communication qui fonctionne auprès des clients.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés