Vidéo associée: 

Publié le 02/01/2018

Crise institutionnelle en Moldavie

Corps: 

Igor Dodon, le président de Moldavie , refuse la décision de la Cour constitutionnelle .

Un peu plus tôt, elle avait décidé de suspendre temporairement les pouvoirs du président , car ce dernier a refusé dernièrement la nomination de plusieurs ministres.

"Une fois encore, malheureusement, la Cour constitutionnelle a pris une décision politique au lieu de surveiller le président et les activités des autres institutions" , a estimé Maxim Lebedinschi, un conseiller du président moldave.

Le président pro-russe a refusé fin décembre la nomination de sept ministres, proposée par son chef de gouvernement pro-européen .

" Le gouvernement doit fonctionner et nous voulons qu'il soit rapidement stable. Le blocage a été créé par les refus injustifiés du président" , a déclaré de son côté Sergiu Sarbu du Parti démocrate.

La Moldavie, une ex-république soviétique, est partagée entre partisans d'un rapprochement avec Moscou, et militants d'une intégration à l'Union européenne.

Avec agences.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet