Les explications du président iranien sur la détérioration de la situation économique sont loin d'avoir convaincu le Parlement, mardi. Depuis le rétablissement des sanctions américaines, le pays subit une crise sans précédent.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés