Interrogé par le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, Bruno Le Maire a estimé que le retour des quotas laitiers n'était pas une solution. "Je rappelle juste qu'en 2009 les quotas étaient en vigueur, il y a eu une crise du lait" . L'ancien ministre de l'Agriculture prône une meilleure organisation des producteurs afin qu'ils aient le poids nécessaire dans les négociations avec les grands groupes industriels.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés