Ce mercredi, une réunion s'est tenue au ministère de l'Agriculture, en présence des organisations professionnels de l'agriculture française. Après une heure de discussions, les éleveurs sont ressortis rassurés avec de nouvelles promesses. Néanmoins, les entreprises d'abattage posent toujours problèmes.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés