Deux semaines après le drame, les boîtes noires de l'avion iranien qui s'est écrasé le 18 février ont été retrouvées, dans le sud-ouest du pays. Les enquêteurs doivent désormais déterminer les causes de l'accident, qui n'a laissé aucun survivant parmi les 66 passagers et membres d'équipage

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés