Trois jours après le crash du Boeing MH17, l'épave et les débris de l'appareil sont toujours dispersés sur plus de 20km carrés, sans protection. Sur place l'amateurisme des pro-russes et la désorganisation des secours est criante.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés