Une semaine après le crash de l'Airbus A320 de la Germanwings dans les Alpes françaises, des proches des 150 victimes continuent d'arriver au Vernet et à Seyne les Alpes. Bouleversées et venues parfois de très loin, ces familles ont été accueillis par les habitants qui ont fait preuve d'une exceptionnelle mobilisation.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés