L'enquête sur le crash de l'A320 de la compagnie allemande Germanwings avance. Si d'après un policier français, aucune piste n'est écartée, les soupçons se concentrent désormais sur la personnalité du copilote Andreas Lubitz, dont les antécédents psychiatriques sont lourds. De nombreux médicaments ont été découverts chez lui.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés