Vidéo associée: 

Publié le 27/03/2015

Crash de l'A320 : "Il n'y a pas de solution idéale", affirme le président du comité de veille de la sécurité aérienne

Corps: 

Pour Gérard Arnoux, président du comité de veille de la sécurité aérienne, "il faut éviter de surréagir" après la découverte de l'implication du copilote de l'A320 de Germanwings dans le crash de son appareil. Selon lui, "il n'y a pas de solution idéale" pour éviter qu'un un incident ne survienne.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet