Les enregistrements des boîtes noires ont permis aux enquêteurs égyptiens d'être désormais "sûrs à 90%" que c'est l'explosion d'une bombe à bord qui a provoqué le crash de l'avion russe dans le Sinaï.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés