Vidéo associée: 

Publié le 14/02/2017

Coups de poing crachats: Mohamed aurait été victime de violences policières

Corps: 

Mohamed K, un ami de Théo, l'Aulnaysien ayant subi une interpellation musclée il y a plus d'une semaine, s'est dit victime de violences policières à son tour. Il aurait été passé à tabac par des forces de l'ordre, et notamment par l'un des policiers ayant participé au viol présumé de Théo. Sur BFMTV, Mohamed a raconté ses "40 minutes" de calvaire. Après avoir été fouillé, il est rentré dans un bâtiment, où les policiers l'ont suivi. "L'un d'eux m'a asséné des coups de poing au visage (...) et autre agent m'a mis un coup de matraque", a-t-il expliqué avant d'évoquer des "coups de genoux, de pieds, des crachats". "Je me suis aussi fait étrangler, je ne comprenais même pas pourquoi parce que j'étais menotté", s'est interrogé le jeune homme.

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité
Publicité

A lire aussi sur Planet