Alassane Ouattara décroche un second mandat de cinq ans avec une écrasante majorité. Le président sortant a obtenu dimanche près de 84 % des suffrages au premier tour, mais les résultats officiels n'ont été dévoilés qu'aujourd'hui.

Un scrutin 'crédible' d'après les observateurs de l'Union africaine. Une partie de l'opposition avait appelé à boycotter l'élection, qu'elle avait qualifiée de, je cite, 'mascarade électorale'.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés