Invitée du "Oui-Non" ce lundi sur LCI, la présidente du groupe écologiste à l'Assemblée nationale Barbara Pompili se félicite du réveil de la Chine sur la question écologique, mais estime que celui-ci est "trop tardif", le réchauffement climatique dépassant probablement les trois degrés dans les prochaines années.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés