Au Bourget, les négociateurs ont rendu un premier texte qui devra servir de base aux discussions de la semaine prochaine et à un futur accord. Après une semaine laborieuse, Laurent Fabius, le président de la conférence précise qu'"il reste à réussir le tournant d'accord universel" mais se dit "optimiste".

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés