"Un compromis ambitieux est à notre portée", a assuré ce mardi Laurent Fabius à l'issue de trois jours de discussions avec les représentants de 70 parties, dont une soixantaine de ministres. Si les grandes lignes de l'accord sont connus, le marchandage continue. Détails.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés