Aurélie Ceinos, responsable climat au sein de l'ONG "Care France", était l'invitée du "17-19" ce mardi à l'issue de la "pré-cop", trois jours de discussions avec les représentants de 70 parties, dont une soixantaine de ministres. "Laurent Fabius s'est prononcé en disant qu'on allait avoir un accord universel mais pas contraignant", a-t-elle expliqué, ajoutant que "les mots ont leur importance."

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés