Ce jeudi soir, Laurent Fabius devait présenter un nouveau projet d'accord à la COP 21. Mais pour l'heure, les Etats devaient préciser, entre autres, le plafond de réchauffement. Et s'ils parviennent à adopter un texte, ses moutures, jusque-là, sont dépourvues de tout caractère contraignant.

(function(d, s, id) (document, 'script', 'facebook-jssdk'));[FR] Le but de la #COP21 est d'aboutir à un nouvel accord international sur le climat, applicable à tous, afin de...Posté par COP21 sur mercredi 9 décembre 2015

'Tous les éléments d'un bon accord sont encore là', pointe Pascal Canfin, conseiller principal climat pour le World Ressources Institute. 'Mais il faut pousser, c'est pour cela qu'on a besoin de la société civile, on a besoin des ONG pour continuer à mettre la pression. Et puis on a besoin des leaders, on a besoin des chefs d'Etat pour qu'ils ne soient pas simplement en train de regarder d'assez loin la Cop 21, après être venus pendant une journée entière On a besoin d'eux au téléphone pour trouver les compromis'. Les engagements adoptés devraient aussi faire l'objet d'une révision périodique, mais reste à en définir les modalités. 'Si le projet d'accord met plus de temps que prévu à se dessiner', relève notre reporter Grégoire Lory, 'l'optimisme et l'espoir règnent toujours dans les allées du Bourget. Pour les participants à la conférence ce document est crucial car il pourrait être l'avant dernière mouture de l'accord avant son adoption définitive'.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés