Après d'interminables nuit de tractations, Laurent Fabius, très ému, a annoncé samedi midi la finalisation d'un projet d'accord historique, "ambitieux" et "équilibré" sur le climat. "Nous sommes presque au bout du chemin et sans doute au début d'un autre", a déclaré le ministre des Affaires étrangères. Le texte doit maintenant être ratifié par les 195 pays qui participent à cette conférence.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés