A quelques jours de l'ouverture de la COP 21, ces images alertent sur la fonte des glaces qui s'accélère dans l'océan Arctique. Depuis la fin des années 1970, la glace recule de 12% par décennie. En fondant, elle ajoute de l'eau douce à l'Atlantique nord, ce qui à terme pourrait dérégler la formation des "eaux profondes", véritable thermostat du climat mondial, selon le paléocéanographe Roger François.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés