Bernard Cazeneuve a annoncé sur le plateau de Jean-Jacques Bourdin vendredi matin que la France allait rétablir les contrôles aux frontières "quelques semaines", le temps de la conférence mondiale sur le climat qui se déroulera à Paris. "Il y a deux principales menaces. D'abord, les 'black blocs', les mouvements extrémistes qui vont vouloir venir semer le trouble pendant la COP21 et il y a évidemment la menace terroriste", a expliqué Sarah-Lou Cohen, chef du service police-justice de BFMTV.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés