L'Allemagne a annoncé dimanche la réintroduction "provisoire" de contrôles à ses frontières face à l'afflux de réfugiés, suspendant de facto la libre circulation prévue dans l'espace Schengen. "L'Allemagne va donc arriver demain en position de force", a commenté Hélène Kohl, correspondante sur place.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés