Le constat est le suivant : de plus en plus de femmes font vitrifier leurs ovocytes pour pouvoir décider d'avoir un enfant quand elles le veulent. Une pratique autorisée en France sous certaines conditions strictes. Invité de LCI, le Professeur Emmanuel Hirsch, directeur de l'espace éthique de l'AP-HP, s'exprime sur le sujet.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés