La mise en place d'un compte pénibilité était un des engagements du candidat François Hollande. Le dispositif devait entrer en vigueur au 1er janvier 2015 mais devant la colère du patronat qui y voit une usine à gaz, le gouvernement a décidé une nouvelle fois de le reporter et de le simplifier.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés