Devant le tribunal de Bobigny en Seine-Saint-Denis, plusieurs centaines de personnes ont accompagné mercredi les salariés d'Air France poursuivis pour avoir pris des cadres d'Air France, avec notamment l'épisode de la chemise arrachée. Ils seront finalement jugés le 27 mai.

Publicité
Publicité
Contenus sponsorisés